Louise Louise

07 avril 2014

VOODOO CHILD

 

Rencontre avec Marc Arbogast

Le Musée vodou, initiative privée, voulue par Marie Luce et Marc Arbogast, est aujourd’hui installé dans un ancien château d’eau qui a ouvert ses portes en ce tout début d’année 2014. Sur visite privée et guidée, un public strasbourgeois et international pourra y découvrir une collection exceptionnelle d’objets issus des cultures vodou d’Afrique de l’ouest. Il s’agit du premier musée de ce type au monde…

 

9782919507160FS

 

 Racontez-nous votre rencontre avec la religion vodou.

Marc Arbogast : La rencontre avec le Vodou ne s’est pas faite d’un bloc ; derrière cette collection il y a un cheminement ; celui d’un petit garçon fasciné par le Tarzan de Johnny Weissmuller, baigné dans la culture d’Albert Schweitzer, un ami de la famille, fasciné par les récits africains et totalement fictifs de son père… Dès que j’ai pu le faire je suis parti pour l’Afrique, j’étais très jeune et le virus est resté. Au cours de mes pérégrinations, j’ai récupéré quelques fétiches et j’ai eu des contacts avec les sorciers. Il était alors très difficile de rentrer en contact avec le vodou très localisé sur la côte des esclaves. L’histoire s’est construite peu à peu puis je me suis ensuite totalement concentré sur le sujet.

P1030891

 Votre collection est très impressionnante, elle fait l’objet d’un inventaire raisonné qui sort ces jours ci, elle intéresse nombre de collectionneurs et d’ethnologues du monde entier…

Marc Arbogast : Le Vodou est une religion très ancienne qui est née dans l’ancien royaume du Dahomey et elle est aujourd’hui aussi une religion d’état. Le musée et l’ensemble de ma collection présentent des objets liés aux cultes des divinités dites Vodou d’Afrique de l’ouest ainsi que des objets utilisés dans des pratiques religieuses, le culte des ancêtres, la médecine traditionnelle etc… Le Vodou fascine par son aspect méconnu, sa puissance, ses mystères et ses représentations impressionnantes pourtant c’est une religion monothéiste qui s’entend très bien avec le christianisme. Elle intéresse autant les scientifiques, pour sa pharmacopée par exemple, que les anthropologues, pour le lien social qu’elle maintient grâce à l’action de ses prêtres. C’est un riche terrain d’étude et beaucoup de manifestations seront organisées autour du musée de Strasbourg avec des passerelles vers le musée du quai Branly mais aussi des musées du monde entier.

                                                                                                                                                                       Amulette

Copyright:Musée Vodoo

photo (1)

 

 Comment s’est élaborée la création de ce lieu atypique ?

Marc Arbogast : Je cherchais un lieu en contact avec la région ; ce bâtiment était à vendre et je l’ai acheté il y a six ans sans réfléchir, c’était un bâtiment classé entrain de s’effondrer… J’ai pu enlever trois cuves sur quatre afin de créer des espaces d’exposition dignes de ce nom, le rez-de-chaussée héberge le centre d’étude, le premier étage héberge la collection permanente et présente une approche pédagogique, le deuxième étage est consacré au secret, le troisième espace abrite un défilé des costumes d’Egunguns et de Gélédés. Il y aura également un cycle de conférences, des visites contées pour les enfants, un ciné club et la possibilité de louer les lieux pour des manifestations privées.

 Vous avez beaucoup voyagé ; quel regard portez vous sur la ville de Strasbourg où vous vivez depuis toujours ?

Marc Arbogast : J’aime beaucoup cette ville, j’y ai grandi et je l’aime, c’est aussi pour cela que j’ai choisi d’y implanter mon musée. Je trouve cette ville extraordinairement belle, les touristes ne s’y trompent pas et la gastronomie y est de surcroît fort sympathique !

 

Propos recueillis par Valérie Bisson

 

Musée Vodou, 4 route de Koenigshoffen à Strasbourg

Visites uniquement sur réservation

www.chatodo.eu

www.museevodou.com

Chateau avec extension HD

Catalogue : Vodou, autour de la collection Arbogast, sous la direction de Bernard Müller et Nanette Jacomijn Snoep, ed. Loco, disponible au musée et à la librairie Quai des Brumes

Posté par lilabom à 23:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


30 mars 2014

YOGA

En collaboration avec l’association actem yoga, le cinéma Odyssée  propose jusqu’au 15 avril la projection d’un film consacré au yoga et plus précisément aux sources du yoga moderne tel qu’il est pratiqué aujourd’hui dans le monde. Intitulé "Le Souffle des Dieux", le film de Jan Schmidt-Garre est un documentaire sur Krishnamacharya (1888-1989) un grand yogi indien souvent considéré comme le « père » du yoga moderne. Il a en effet été l'enseignant de nombreux fondateurs de lignées de yoga contemporaines. Composé à la fois d’images d’archives, de reconstitutions et d’entretiens, ce film, au rythme délibérément lent,  nous éclaire sur l’histoire de ce personnage hors du commun et sur la diffusion du yoga depuis l’Inde jusqu’au cœur de nos sociétés.

Valérie Estrade et Véronique Dubin ont fait venir ce film jusqu’à nous grâce à leur rencontre avec le réalisateur pendant le yoga festival 2013. Lors de la projection du 29 mars, il a été suivi de l’intervention d’un anthropologue spécialiste de l'Inde, Raphaël Voix, membre du collectif Modern Yoga Research, un groupe de chercheurs spécialisés et regroupés sur un site savant et anglophone qui vous permettra d’en savoir un peu plus sur cette discipline.

 

43-212x0

Longtemps perçu comme une activité passive de méditation parfois assimilé à des dérives sectaires, le yoga est peu à peu passé à un statut plus actif dans les années 80 avec la vogue du fitness puis a été remis au goût du jour au début des années 2000 aux Etats-Unis avec des ambassadeurs tels que Madonna, Gwineth Paltrow, Sting ou Jennifer Aniston. Des partisans des salles de sport aux mères de famille jusqu’à une population élitiste attirée pas des activités plus nobles et plus douces que la musculation ou le vélo, tous se sont raliés à la cause du yoga, une discipline complète qui fortifie le corps et l’esprit ! Inspirez…

photo

 Légèrement revisitée afin de satisfaire son nouveau public, la discipline indienne traditionnelle se voit désormais affublée de nombreuses spécificités, des plus crédibles aux plus improbables, elles sont plus ou moins respectueuses des principes fondamentaux inscrits dans les Sutras de Patanjali, les premiers écrits relatant la philosophie du yoga.

Les salles et clubs de France ne proposent pas moins de onze types de yoga différents les uns des autres. Des plus traditionnels, comme le hatha yoga, au rythme lent fondé sur la tenue des postures avec un contrôle de la respiration, le yoga Iyengar, du nom de son fondateur BKS Iyengar,  ou l’ashtanga yoga où les postures sont enchaînées très rapidement, en passant par des formes "innovantes", telles que le stiffman yoga, supposé s’adapter à la morphologie masculine, le yoga bodysculpt, ciblant certains muscles, le yogalate, néologisme sportif issus de la contraction entre yoga et pilate, le partner, tula, acro-yoga ou encore le yoga Bikram pratiqué dans une salle chauffé à 40°-cœurs sensibles s’abstenir - le yoga compte toujours plus d'adeptes.

sans-titre

 

Effet de mode ou véritable quête de valeurs, cette discipline aux vertus thérapeutiques serait aujourd’hui pratiquée par près de 2 millions de Français. Dans une société dominée par le stress, le yoga représente un exutoire mais également une façon de redonner du sens à l’exercice physique ; un engouement qui correspond aussi à un besoin de se recentrer dans un monde de plus en plus morcelé et frénétique. Certaines variations fantaisistes tendent à trahir l’esprit de la discipline qui est bien plus complexe qu’une simple prise de postures car le yoga est avant tout un système philosophique qui envisage l’homme dans ses aspects physiques, psychiques et spirituels. Et pratiquer le yoga ne se résume pas non plus à respirer dans la nature campé sur un pied et à manger des graines ; le yoga est une véritable discipline au sens strict du terme, la pratique s’acquiert avec beaucoup de persévérance et d’efforts, toujours en évitant de se nuire. Travailler dans l’aisance et la fermeté un vrai programme de maître yogi ; expirez !

 

Posté par lilabom à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 mars 2014

L'Âge d'or

Après avoir regardé Neverland, le film qui retrace la vie de James M. Barrie, l'auteur de Peter Pan, et parce que l'univers des contes et de l'enfance demeure pour moi un chemin de fuite riche en émotions, condensant tout ce que la vie offre de mystère, de beauté et de cruauté, j'ai eu envie de faire un billet sur l'actualité de Philippe Lechermeier, un auteur strasbourgeois qui a connu la gloire avec le très beau livre Princesses oubliées ou inconnues, illustré par la non moins talentueuse Rebecca Dautremer.

 

J'avais réalisé un portrait de lui pour le magazine Empreintes en 2007 alors que les albums et produits dérivés de Graines de Cabanes tapissaient la vitrine de la librairie Kléber :

 Philippe_Lechermeier

 Philippe poursuit tranquillement son aventure d'auteur pour la jeunesse et explore à sa manière les textes classiques et le monde de l'enfance puisque qu'il s'inspire de contes et légendes du monde entier pour trouver sa matière et continuer ses expérimentations stylistiques. Ma préférence, et celle de mes garçons, va à Graines de Cabanes, Journal secret du petit poucet ou encore Dans le Cheval de Troie. Pour en savoir plus vous pouvez consulter son site:

http://www.philippelechermeier.fr

 Avec la parution du volume 2 de Lettres à pattes et à poils (et à pétales), Philippe Lechermeier confirme son talent, il manie la plume avec classe, énergie et élégance, comme on manie un fleuret, mais aussi avec beaucoup d'humour et d'ironie.

vous trouverez une présentation de son livre sur

https://vimeo.com/87553500

Philippe Lechermeier sera à la Bouquinette

(que nous ne présentons plus et heureusement sauvée des flammes)

samedi 29 mars à partir de 15h .

Il y présentera son nouvel ouvrage Lettres à pattes et à poils (Thierry Magnier) et en fera  une lecture accompagné par une amie comédienne.

 

 

Posté par lilabom à 23:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 mars 2014

"Cet air que rien n'a d'importance..."

Le manifeste de l’élégance

 

Elégance n.f. (lat. elegantia). 1. Grâce, distinction, aisance dans l’allure, les manières, l’habillement. L’élégance de la taille, de la toilette. 2. Délicatesse de l’expression ; art de choisir les mots et les tours de langage…

Mais l’élégance pourrait-elle tenir dans quelques mots, dans une définition, dans un cadre ? L’élégance a ceci de fascinant qu’elle est indicible ; quelqu’un de mal fagoté pourra avoir de l’élégance tout comme les plus belles marques de vêtement ne donneront jamais de l’élégance à un individu vulgaire… Mais qu’est-ce alors que cette attitude, ce porter de tête, cette manière d’être qui ne tient dans aucune case ?

Nathalie Rykiel, la fille de la grande dame de la mode et de la maille, a choisi de parler de l’élégance à sa manière, après un long préambule, elle laisse la parole à ses invités. Et elle convie, dans son livre-manifeste, quelques figures marquantes de la scène culturelle actuelle ; d’Olivier Saillard à Pierre Hermé en passant par Sonia Rykiel, Izia ou Claire Bretécher, chacun se confie sur sa conception de l’élégance qu’il cache parfois bien ailleurs que dans un vêtement…

 

9782746734968_ManifesteElegance_CouvHD

En exergue, une jolie « playlist » énumère :  terminer ses phrases par « pourquoi pas », tous les discours d’André Malraux, le timbre de voix interrogatif et inquiète de Jean-Pierre Léaud, les musiques de cinéma de Georges Delerue, les liaisons entre les mots, les polyglottes, le silence quand il s’impose…

Mais Nathalie Rykiel raconte aussi au fil de ses chapitres son admiration pour le travail de sa mère, la création de cette femme parisienne en marche, libre, bavarde… L’élégance polysémique qui se dégage de la femme Rykiel se définit sur un plan esthétique mais aussi éthique. Soigner la façon dont on se présente aux autres, sans s’imposer; mesurer la place que l’on prend dans l’espace est aussi une disposition de l'âme.

Finalement chacun possède sa propre équation de l’élégance,  pour l'auteur c’est un regard posé sur les femmes de sa familles, sa mère, sa grand-mère, ses trois sœurs, ses quatre petites filles, chacune avec son style si particulier, pour Emmanuel Carrère c’est une femme qui se masturbe…, pour Pierre Hermé c’est le goût de la vanille et pour Cédric Villani, le mathématicien Dandy, à qui il conviendra de laisser le mot de la fin : « L’élégance, c’est une ligne directrice, l’unité formée par divers éléments harmonieusement emboités dans un but bien tracé. L’élégance c’est la concision, la force d’évocation, la richesse de résultats avec peu d’efforts et finalement l’élégance c’est aussi l’inattendu, l’imprévu qui nous fait briller les yeux, sans nous aveugler ou nous heurter pour autant. »

 

Nathalie Rykiel, L’élégance, Editions autrement

Posté par lilabom à 14:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 juin 2013

KALTE SOPHIE...

 

Quand mars se poursuit jusqu'au 1er juin, qu'est-ce qu'on fait?

 

photo__1_

des meringues...

 

 

 

 

 

Posté par lilabom à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


29 avril 2013

AU SECOURS

Envie de m'y remettre

de me confier

Envie de sortir de ce cycle commencé en 2010...

Envie de panser les plaies

photo pharma

 Envie de finir ce que j'ai commencé...

Posté par lilabom à 19:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

04 novembre 2012

CHEZ ANNA

 

Vous pouvez retrouver une de mes petites créations sur le blog d'Annakabazaar

 

blog mars 2010 019

et tous ses merveilleux tissus très très inspirants sur son site

Posté par lilabom à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

03 novembre 2012

ANNIVERSAIRES...

Le blog a 4 ans déjà; il a été bien deserté ces derniers temps...

Trop de mouvements d'âme et de coeur à gérer

J'ai 41 ans aujourd'hui

et une jolie vue sur ma vie en clair-obscur...

photo blf

Bellefosse le 27 oct 2012

Posté par lilabom à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 octobre 2012

GRRRRRRRRR....

C'est l'histoire d'une petite souris drôlement maline et un peu gourmande qui n'a pas du tout envie de servir de quatre heures aux animaux de la forêt...

P1060839

C'est l'histoire d'un Gruffalo, drôle de monstre sorti de l'imagination d'Axel Scheffler un illustrateur confirmé, dont l'oeuvre mise en images mouvantes sort ces jours-ci sur les écrans .

C'est l'histoire de deux maîtresses de maternelles vachement motivées qui ont organisé un concours de monstres avec leurs petits élèves de maternelle et une matinée dédicace en collaboration avec la Librairie Kléber et en présence d'Axel Scheffler. 

P1060848

Julien et Axel

Tout ça a donné lieu à une jolie matinée d'automne avec des livres, des enfants et un p'tit goûter.

Merci à Annick et à Julie, respectivement directrice et maîtresses de l'école maternelle St-Jean de Strasbourg, pour leur belle motivation

Posté par lilabom à 21:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

03 avril 2012

RESERVATION...

...faite pour le 26 avril, là

http://www.lecalendal.com/spa.html

spa-hammam-arles

 

J'ai hâte d'y être

Posté par lilabom à 18:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :